La famille de cordes frottées est très bien représentée dans notre établissement. Tous les instruments y sont enseignés.

Le violon

Le violon, merveilleux instrument, aussi brillant que chantant, le plus aigu de la famille des cordes frottées se voit confier par les compositeurs les mélodies principales des œuvres.
Le plus souvent il est accompagné par le piano, le clavecin ou intégré dans les ensembles ou orchestres. C’est pour cela que la finalité de l’apprentissage du violon est la pratique collective dès le plus jeune âge.

Obtenir un bon niveau technique et musical d’instrument en allant jusqu’au CEM dans un cursus diplômant ou en cursus libre avec un projet personnel; acquérir les outils indispensables pour une plus grande autonomie et la joie de partager la musique – voici les objectifs de l’enseignement de violon au CRC.
Les cours de violon sont adressés aux enfants à partir de 5 ans et aux adultes meylanais dans la limite des places disponibles.

L’alto

L’alto se joue comme le violon mais il est plus grand et plus grave d’une quinte. Sa sonorité est chaleureuse et se rapproche de la voix humaine.
En orchestre ou en musique de chambre le timbre de l’alto est mis en valeur par des contrechants expressifs, le jeu de l’alto est moins porté sur la vélocité que celui du violon.
En classe d’alto on joue parfois accompagné par le piano ou le clavecin mais aussi en ensemble, avec d’autres altistes et d’autres instrumentistes, par exemple des contrebassistes, des accordéonistes, des flûtistes, de la harpe, etc.…

Toutes sortes de musiques sont abordées : de la renaissance au contemporain (en passant par le classique et le romantique) et aussi traditionnelles.
Pour le jazz des ateliers spécifiques permettent de l’aborder au sein de l’école.

La classe d’alto est ouverte à tout moment de l’année pour découvrir et essayer cet instrument du quatuor à corde

La contrebasse : les fondations de la musique, de toutes les musiques…

Toutes les musiques ont besoin de sons graves à partir desquels se construira l’harmonie et s’articulera tout un édifice sonore.
C’est cette mission que la contrebasse est un des instruments les plus à même d’accomplir avec succès de par sa polyvalence lui permettant de s’intégrer facilement dans toutes sortes d’esthétiques musicales, que ce soit en pinçant les cordes (pizzicato) ou à l’archet : classique, baroque, contemporain, traditionnel, chanson, jazz, rock…

Ainsi, alliant de manière équilibrée l’individuel et le collectif, l’apprentissage de cet instrument permet l’exploration de répertoires multiples à travers les différents courants de l’Histoire de la musique, grâce à une approche variée de ceux-ci, toujours dans le plaisir de la découverte. Et cette activité débouchera rapidement sur une pratique d’ensemble (atelier, groupe, orchestre…) tant cette dernière enrichira cet apprentissage et vice versa.
De plus, si la contrebasse remplit particulièrement bien son rôle d’accompagnateur, ses possibilités de jeu en soliste, fort méconnues, méritent amplement le détour, et donnent un réel sens à l’expression « faire corps avec son instrument » !
Tous ces aspects peuvent être abordés dès l’âge de 7 ans — la contrebasse est alors elle aussi haute comme trois pommes — tout comme plus tardivement, déjà adulte, et l’instrument deviendra vite un compagnon de route infaillible !