Le département des vents est représenté par la flûte, le hautbois, la clarinette, la trompette et le saxophone.

Pour ces instruments, la pratique collective est une priorité, partie intégrante de l’apprentissage.

Collectifs instrumentaux vents

– Ensemble de flutes premier cycle, abordant des airs populaires et du répertoire varié en fonction du niveau et du nombre d’élèves.
Ce collectif fonctionne par semestre et peut faire partie du cursus obligatoire d’un élève à partir de la 3ème année d’instrument.
Un ensemble ponctuel débutant peut-être créé en fonction des effectifs et des projets du Conservatoire.
– Ensembles de clarinettes, formés en fonction des effectifs, cherchant à utiliser des instruments de différentes tonalités.
– Ensembles de trompettes ponctuels, crées en collaboration avec des enseignants des Conservatoires de la Métropole.
– Quatuors de saxophones(cycle 1, cycle 2, cycle 3) sur l’année, orientés sur l’écriture et les structures musicales.
Atelier jazz/improvisation adultes sur l’année, pouvant accueillir pianiste, batteur, contrebassiste, bassiste, percussionniste, instrumentiste à vent…

– Les enseignants du département vents sont ouverts et prêts à créer des collectifs ponctuels en fonction des projets spontanés en cours d’année.
Exemple : le groupe « Troperflus » constitués d’élèves de flutes, trompettes et percussions abordant du répertoire de musiques du monde.

Ensemble à vents cycle 1 : « vol au vent »
Constitué de musiciens représentatifs de toute la famille des vents.
Il utilise un répertoire varié pour aborder les mécanismes propres à la musique d’ensemble : suivi d’un chef, écoute, justesse, lecture commune etc.
Fréquentes collaborations avec d’autres ensembles, notamment Accord’s (orchestre à cordes cycle 1), le collectif musique du monde, les ateliers jazz.
Ensemble à vents cycle 2 :
Constitués d’une quinzaine de musiciens. Il va progresser dans les mêmes objectifs en ajoutant des éléments de travail tels que l’homogénéité du son, le respect du phrasé ou d’une interprétation etc.
Cette formation coopère avec tous les ensembles (à cordes notamment) du CRC pour constituer un ensemble symphonique susceptible de monter des spectacles avec les départements voix ou musiques actuelles.

Tous ces ensembles sont amenés, en plus des événements internes, à se produire hors les murs de la maison de la musique et à animer différents lieux de la commune, tels que maisons de retraite, bibliothèques, écoles etc.
Dés lors, ils jouent un rôle considérable dans l’animation de la ville, son rayonnement, en transmettant à tous ces auditoires le plaisir et l’importance de jouer ensemble.