Les Interventions musicales sont destinées aux élèves de cycles I, II et III des écoles.
Elles sont organisées par le CRC, qui met à disposition un personnel spécialisé ayant le statut de musicien intervenant, afin de répondre aux demandes d’action musicale formulées par les équipes enseignantes de l’Education nationale et de les accompagner dans leurs projets en associant des ouvertures sur l’éducation musicale.

Interventions musicales en milieu scolaire

L’équipe de 5 musiciens intervenants travaille avec les 5 écoles élémentaires et maternelles de Meylan, sur des durées de temps de projet qui sont décidées en commission entre la direction du CRC et l’Education nationale chaque année.
Ces interventions doivent faire l’objet d’un projet, de la part des écoles, auprès de leur Inspection de circonscription.

Objectifs des interventions musicales

  • Transmettre un répertoire, la mémoire d’un patrimoine, une ouverture sur différentes esthétiques musicales et faire développer l’écoute. Ce répertoire dans le cadre des programmes de l’EN est apporté en lien avec son contexte historique et culturel.
  • Développer une pensée musicale et favoriser une attitude musicienne de l’enfant.
  • Proposer plusieurs situations musicales :
    élève auditeur / élève interprète / élève inventeur.
  • Relier une pratique musicale aux autres activités artistiques ou apprentissages présents à l’école, tout en profitant de la plus-value « qu’est-ce musicien artiste ».
  • Développer la pratique de groupe, l’écoute de l’autre, la structuration de l’invention et la création de moments musicaux.

Les musiciens intervenants

  • Employés par la Ville de Meylan, ils sont soumis à l’agrément de l’Education nationale, et chargés par le CRC d’intervenir au sein des classes pour amener les élèves à découvrir, créer, inventer, jouer et partager des moments de musique.
  • Les finalités des interventions n’aboutissent pas forcément à la présentation d’un spectacle, mais plutôt à un parcours musical avec une classe, qui peut avoir aussi d’autres formes et d’autres supports.
  • Ce sont des musiciensapportant une vision des apprentissages par le contact à leur art et donc complémentaires dans leur approche à l’enseignant de la classe.

Modalités de l’action musicale

  • Collaboration de l’intervenant avec les enseignants dans la préparation des projets, des séances, pendant le déroulement de la séance (enseignant responsable) et en bilan en fin de projet.
  • Lien de l’intervenant avec les partenaires culturels. Les intervenants sont appelés à être médiateurs des événements culturels des territoires, sous forme de partenariats et toujours dans le cadre des projets de l’EN.
  • Interventions dans des locaux appropriés mis à disposition par les équipes des écoles. Le musicien intervenant s’engage à apporter du répertoire, des matériaux et des savoir-faire qui complètent ceux de l’enseignant, pour favoriser la continuité du travail engagé.
  • En collaboration avec l’action du musicien intervenant, l’enseignant de la classe s’engage à participer et faire en sorte que les séances se déroulent dans les meilleures conditions, à poursuivre hors du temps de l’intervention le travail de la séance et à évaluer les bénéfices de l’intervention selon les objectifs définis dans les programmes officiels.

Spécificités du travail des musiciens intervenants

  • Certains musiciens intervenants sont amenés à travailler avec des publics « autrement capables », selon les missions qu’on leur accorde : de la petite enfance dans les crèches, en passant par les institutions d’enseignement spécialisé, les structures accueillant des personnes handicapées, jusqu’aux personnes âgées et au milieu carcéral.
  • Il existe des musiciens intervenants diplômés (DUMUSIS) dans les spécialisations suivantes : Handicap, Petite enfance et Adolescence.