Concert de funk par le big band grenoblois l’Usine à jazz.
Après sa prestation remarquée en 2013, avec la création « Sotto Voce », l’Usine à jazz revient à la Maison de la musique.

L’Usine à Jazz, big band grenoblois tout terrain, est de retour avec un tout nouveau répertoire, explosif et festif, puisé dans le meilleur de la funk et du groove afro-américain des années 70 : Herbie Hancock, Stevie Wonder, Tower of Power, Earth, Wind and Fire, Maynard Ferguson… Certains des morceaux choisis sont connus dans le monde entier, d’autres sont adulés des seuls amateurs de jazz-funk, mais tous ont en commun l’efficacité, la puissance et la sensualité, le tout caché derrière une (apparente) simplicité.

Deux invités renforcent la section rythmique de choc de l’Usine à Jazz et ses 13 cuivres : la jeune chanteuse Lyah, condensé de groove et de charme, et le détonnant tromboniste Olivier Destephany, virtuose de ce style musical.

Les musiciens de L’Usine à Jazz, pro et amateurs éclairés mêlés, forment un collectif soudé depuis plus de 15 ans, caractéristique essentielle pour la solidité mélodique et sonore des pupitres :

  • Christophe Giroud, Dominique Gillet, Olivier Maupas, François Carrel – trompettes
  • Laurent Nicole, Hervé Pronier, Eric Ferrier – trombones
  • René-Pierre Jullien-Palletier – trombone basse
  • Stéphane Landis, Timothée Naline – saxs altos & sopranos, clarinette
  • Laurent Bernard, Thierry Charbit – saxs ténors
  • Arnaud Ruffin – sax baryton
  • Stéphane Plotto – claviers
  • Philippe Soriano – basse
  • Serge Stella – guitare
  • Luc Baïetto – batterie