Deux artistes blues-rock & folk aux univers bien marqués
A l’occasion de la sortie de Dead man, Harold Martinez nous présente son second album.

Harold Martinez

C’est un chanteur à deux têtes : la sienne et celle de son comparse, Fabien Tolosa à la batterie.
Harold Martinez, l’éponyme, est un grand type brun et anguleux, à l’allure de cowboy sage et à l’oeil aussi tendre qu’il est sombre. Sa musique ? Un rythme sourd répété à la batterie, quelques accords minimalistes à la guitare et puis, soudain, un chant … et voilà que se déploie un paysage sec et poussiéreux, une piste rectiligne dans le désert, un horizon au crépuscule, une vallée de l’Ouest américain. Cette voix habitée vous hante en l’espace de quelques mots : la définition même de l’état modifié de conscience, un choc viscéral et un voyage hallucinatoire vers les contrées imaginaires de Syd Matters, Nick Cave, Will Oldham et 16 Horsepower.

live HAROLD MARTINEZ


NOUVEL ALBUM « DEAD MAN » (SOCADISC) : le 24 février 2014

LULL

Le premier album de Lull sortira cette année : un opus entre poésie et cinéma de la nouvelle vague, LULL y aborde la fragilité des sentiments et le moment de leur mutation, de l’innocence à l’adultère, de la légèreté à la tristesse. C’est le mélange des couleurs qui fait la richesse de cet album. Alors que les influences thématiques sont plutôt françaises, c’est du côté Nord-Américain que Lull s’y retrouve musicalement. Le disque parvient à un équilibre entre le folk, la soul, le rock et la voix, singulière, fait le lien entre les morceaux et porte toujours l’émotion quand la musique l’exige.

Lull stay tuned tonight


NOUVEL ALBUM « THE EPILOGUE » (Wild Concept/MUSICAST) : le 15 septembre 2014