L’OVNI musical Nosfell était de retour avec un album éponyme.
Que de chemin parcouru pour Dominique A depuis son premier album …

Nosfell n’a pas de frontières des genres. Il a élaboré un langage, le « Klokobetz » et un univers, le « Klokochazia », dont il se fait le troubadour depuis l’adolescence. Dans ses prestations scéniques, il évolue tapi dans l’ombre comme un Nosferatu, et dans ses albums orchestrés avec Pierre Le Bourgeois, il pétrifie et ravive les oreilles à grands coups de musique expérimentale, oscillant entre rock et chanson.

Ce troisième album éponyme clôt un triptyque et parachève la description de personnages et d’histoires annoncées dès les débuts sur scène de Nosfell. Nosfell est allé retrouver à Los Angeles pour ce troisième album, qui groove d’une orientation assumée punk-rock, Alain Johannes, producteur et bassiste du légendaire Queens of the Stone Age. Treize chansons délivrent un son rock abrasif où ne sont pas oubliés les territoires de recherche essentiels du groupe, du folk primitif de la vieille Europe à celui plus expérimental de la musique nouvelle. Avec les participations de Joshua Homme (QOTSA), Brody Dalle & Daniel Darc.

Tangram est un trio improbable articulé autour de dispositifs électroniques, de voix, de sax retraité, de thérémin de guitare et de textes à images. Mélange contemporain de trois horizons (Electro/Rock/Improvisation) couronné par un chant en français : un projet ludique et poétique qui n’a qu’un objectif, jouer sur le fond et la forme pour que ça bouge…

VIDEO



ALBUM PHOTOS


NosfellNosfellNosfellNosfellNosfellNosfellNosfellNosfellNosfellNosfellNosfell